Opération Bikini : semaine 1 post image

Opération Bikini : semaine 1

Nouveau projet de FitSeven : conseils pour les femmes désirant avoir un corps mince et tonique. L’article de la première semaine traite des différences entre le métabolisme masculin et féminin.

1 : Différences dans la constitution corporelle

Le corps d’un homme non sportif pesant 70 kg est composé de 30 kg de muscles, 10 kg d’os et 10 kg de graisse (environ 14 % du poids total)(3). Le corps d’une femme pesant 57 kilogrammes est composé de 20 kg de muscles, 7 kg d’os et 15 kg de graisse (environ 26 % du poids total corporel).

Si le taux sain de rapport de la masse grasse corporelle au poids corporel total des hommes est de 12 à 20 %, chez une femme en bonne santé ce rapport varie entre 20 et 30 %(1). Un taux de graisse corporelle égal à 10 % est équivalent à un état de malnutrition chez les femmes.

2 : Métabolisme des graisses

L’existence d’une plus grande quantité de graisse corporelle chez les femmes est expliquée par la préparation de l’organisme pour une éventuelle grossesse. Ainsi, conformément à l’une des théories actuelles, la graisse accumulée sur les hanches est la principale source de nutriments pour le fœtus(3).

Compte tenu de l’importance stratégique de la graisse, le corps féminin est réticent à dépenser une substance aussi importante pendant l’entraînement, préférant éliminer plutôt le glucose. La stratégie visant à accroître la participation des graisses dans le métabolisme est basée sur la restriction de glucides dans l’alimentation.

3 : Besoins quotidiens en calories

Généralement, les femmes ont besoin de moins de calories pour assurer le fonctionnement normal du métabolisme. Contrairement aux muscles, qui brûlent des calories même pendant le sommeil, la graisse est un tissu « passif » qui ne nécessite pas d’énergie pour exister.

Une des stratégies les plus efficaces pour que le corps utilise plus de calories est d’augmenter la masse musculaire. Pour cela, les femmes doivent surmonter la barrière psychologique et oublier la peur de devenir trop musclées comme un monstre.

4 : Stratégie pour brûler les graisses

Bien qu’au niveau physiologique la graisse masculine et féminine soient absolument identiques, en raison de leurs caractéristiques hormonales, les hommes ont tendance à stocker la graisse dans les organes internes (tout le monde a vu la « bedaine de bière »), tandis que le corps des femmes le fait directement sous la peau(4).

FitSeven a déjà mentionné dans une série d’articles sur le thème « Comment perdre du ventre » que la meilleure stratégie pour lutter contre la graisse viscérale est la pratique cardio. En outre, la meilleure façon pour lutter contre la graisse sous-cutanée est un entraînement anaérobie : exercices de force et entraînement de haute intensité HIIT.

5 : Un corps tonique grâce à la prise de muscles

L’augmentation de la masse musculaire, même de quelques kilos, apporte de nombreux avantages pour le corps féminin. Premièrement, le corps a besoin de plus de calories pour maintenir le métabolisme ; deuxièmement, le système hormonal est normalisé.

Troisièmement, lors de l’entraînement de force, le corps apprend à utiliser le glucose et les acides gras libres, ce qui optimise le processus de combustion des graisses. En outre, il n’est possible d’obtenir un corps mince et tonique qu’avec un entraînement musculaire.

6 : Exposition au stress

Le corps féminin est plus sensible au cortisol, l’hormone du stress. Des taux élevés de cortisol réduisent l’utilisation des réserves de graisse par le corps, provoquent une sensation de fatigue constante et augmentent l’appétit. Tout cela conduit à une prise de poids.

Les cours de yoga et de Pilates, les cours pour maîtriser l’art de contrôler ses émotions et diminuer l’irritation constituent des facteurs importants pour aider les femmes à sculpter un corps athlétique et tonique. Un autre avantage important de ce type d’entraînement est qu’il aide à adopter une bonne posture.

7 : La résistance de l’organisme aux régimes

Si le corps masculin répond positivement aux régimes « basses calories » et même au jeûne intermittent (un des avantages est que cela augmente le taux de testostérone), tandis que le corps féminin, en réponse à ces techniques, augmente les taux de leptine et de cortisol.

Bien que les régimes soient traditionnellement considérés comme des « thèmes féminins », cette déclaration est l’une des principales erreurs du fitness moderne. En effet, les femmes qui veulent perdre du poids sont invitées à respecter les besoins quotidiens en calories et à ne pas les diminuer brusquement.

***

Une stratégie efficace pour les femmes désirant perdre du poids et créer un corps mince et tonique est de combiner raisonnablement l’entraînement de force avec l’entraînement aérobie, réduire l’apport en glucides, répondre aux besoins quotidiens en calories, et en aucun cas les réduire brusquement.

Références :

  1. Gender Differences in Metabolism, source
  2. Healthy body weights: an alternative perspective, source
  3. 5 Critical Ways a Woman’s Metabolism Differs From a Man’s, source
  4. Why is Stubborn Fat Stubborn?, source

Date de publication :

  • 16 juin 2014
Partages 0

Ajouter un commentaire :