Supplément pré-entraînement post image

Supplément pré-entraînement

Qu’est-ce que les suppléments pré-entraînement (pre-workout boosters) ? Sont-ils efficaces ou pas et comment fonctionnent-ils ? Le classement de FitSeven des meilleurs marques.

Meilleurs suppléments de pré-entraînement

Ce classement n’est pas une publicité. Nous ne coopérons pas avec des fabricants des suppléments mentionnés ci-dessous et n’avons aucun intérêt dans la promotion des marques. Le classement des suppléments sportifs est basé uniquement sur l’opinion et les commentaires de nos experts.

  1. Jack3d (USP Labs)
  2. NO-Xplode (BSN)
  3. C4 Extreme (Cellucor)
  4. Assault (Muscle Pharm)
  5. 1.M.R (BPI)

Comment ces suppléments fonctionnent-ils ?

Les suppléments de pré-entraînement (en anglais : pre-workout boosters) sont conçus pour améliorer les performances lors de l’entraînement de force. Ils contiennent à la fois des composants stimulants et des substances qui favorisent la circulation sanguine dans les muscles.

L’effet de ces suppléments du sport est d’augmenter la concentration et la force au cours de l’entraînement tout en réduisant le temps nécessaire pour la récupération lors des intervalles entre répétitions.

Ingrédients actifs

Les ingrédients des suppléments pré-entraînement sont divisés en : 1) composants qui augmentent les indicateurs de résistance – la bétaïne, la bêta-alanine, la créatine ; 2) suppléments qui augmentent la circulation sanguine dans les muscles – l’arginine, la citrulline, le pycnogénol ; 3) stimulants énergétiques.

Sans aucun doute, la caféine est la substance la plus populaire pour stimuler le corps. Dans certains cas, les fabricants ajoutent également l’extrait de maté, la taurine, et des vitamines du groupe B (les plus fréquents sont B6 et B12).

Mythes et erreurs

Le mythe le plus répandu associé aux suppléments de pré-entraînement est qu’ils sont souvent considérés comme des compléments contenant de la créatine, ce qui n’est absolument pas le cas, car la créatine est loin d’être le principal ingrédient de ces produits.

En outre, nous ne devons pas confondre les suppléments de pré-entraînement, qui sont des sources d’énergie, avec les suppléments du sport qui devraient être pris avant l’entraînement de force (l’opinion sur la fenêtre métabolique est fausse, il est beaucoup plus important de prendre des glucides avant l’entraînement).

Ces suppléments, fonctionnent-ils vraiment ?

Quand on parle de l’efficacité de ces suppléments, il est important de séparer les vrais suppléments de pré-entraînement de leurs imitations et des « versions simplifiées » qui contiennent essentiellement de la caféine. De toute évidence, la seconde catégorie est pratiquement inutile.

Les véritables suppléments de pré-entraînement augmentent considérablement la résistance lors de l’entraînement ce qui provoque un afflux de sang et un gonflement des muscles, ce qui à son tour a un effet psychologique positif dû au fait que les résultats de l’entraînement sont plus évidents.

Contre-indications et les effets secondaires

Étant donné que les principaux ingrédients des suppléments de pré-entraînement sont des composants énergétiques et une forte dose de caféine, il est recommandé de les prendre 5-6 heures avant le coucher, sinon vous risqueriez de ne pas pouvoir vous endormir.

Le principal effet secondaire est une sensation de picotement sur la peau causée par la bêta-alanine, ce qui ne présente aucun danger. Les contre-indications incluent l’hypertension artérielle, l’excitabilité ainsi que l’intolérance des composants.

Suppléments pré-entraînement, sont-ils interdits ?

La médecine officielle de nombreux pays a une vision négative des composants énergétiques des suppléments pré-entraînement et interdit l’importation et la vente de plusieurs marques. Il est impossible de trouver des marques telles que Jack 3D ou No-Xplode en Allemagne et au Brésil.

Il est assez difficile d’évaluer le danger réel de ces composants pour une personne en bonne santé, puisque dans la plupart des cas, seulement les surdoses peuvent être nocives. En outre, en France par exemple, pendant de nombreuses années il a été interdit de vendre la créatine.

***

Les suppléments de pré-entraînement permettent d’augmenter la concentration et les performances lors de l’entraînement de force, améliorent la circulation sanguine dans les muscles. Cependant, le marché est inondé de versions « simplifiées » qui n’ont pas d’effet réel.

Date de publication :

  • 11 octobre 2013

Ajouter un commentaire :