7 règles de l’alimentation post image

7 règles de l’alimentation

Les sept règles de l’alimentation pour créer un corps tonique et athlétique. Découvrez ce que vous pouvez manger, ce que vous devriez manger raisonnablement, et ce qu’il faut éviter.

1 : Diminuez la consommation de glucides

Dans la plupart des cas, une personne avec un niveau moyen d’activité physique a besoin tout au plus de 120 g de glucides par jour(1). Les jours d’entraînement de force, les athlètes peuvent augmenter cette valeur jusqu’à 150-170 grammes en consommant des glucides supplémentaires avant et après l’entraînement.

Les glucides devraient provenir d’aliments naturels (fruits et légumes), tout sucre « industriel » (jus sucrés et boissons gazeuses, produits semi-élaborés et desserts), tout comme les glucides transformés (farine et ses dérivés) doivent être exclu de l’alimentation.

2 : Choisissez des graisses saines

Maximisez le nombre d’acides gras polyinsaturés bénéfiques pour votre régime alimentaire – mangez des poissons gras, différents oléagineux (noix, pignons de pin, amandes, etc.), des avocats, du tofu, utilisez l’huile d’olive pour l’assaisonnement et la cuisson.

La graisse animale devrait être limitée, cependant, il n’est pas conseillé de la réduire exagérément ou de l’abandonner. Mangez du fromage, du beurre, de la viande avec un niveau de graisse moyen, etc. Au total, la graisse devrait couvrir environ 40 % des calories consommées.

3 : Mangez moins de viande rouge

Un certain nombre d’études démontre que la consommation régulière de viande rouge contribue à la destruction de la flore intestinale. Bien qu’il soit encore trop tôt pour tirer une conclusion à ce sujet, les nutritionnistes recommandent tout de même de limiter sa consommation.

Il est important de mentionner que les scientifiques ont découvert depuis longtemps qu’il existe un lien entre le cancer du côlon et la consommation de viandes transformées (saucisses, saucissons et autres produits semi-finis) (1). La cause en est les conservateurs. Limitez le plus possible la consommation de ces produits.

4 : Limitez les produits laitiers

On pense que l’intolérance au lactose touche environ 10-15 % de la population des pays européens, 50-60 % de l’Amérique du Sud, et 80-90 % des pays d’Asie(2). Seuls des tests permettent de dire avec certitude si vous êtes tolérant au lactose.

Dans la plupart des cas, il est recommandé de minimiser la consommation de produits laitiers. Cependant, il n’est pas conseillé de les abandonner complètement, puisque le lait contient des acides aminés essentiels nécessaires à la synthèse des protéines et du calcium.

5 : Évitez les acides gras trans

Des études scientifiques récentes montrent que la consommation de petites quantités de gras trans (environ 2 % de l’apport calorique total) conduit au développement de la maladie coronarienne et d’autres altérations métaboliques, ce qui conduit progressivement à l’obésité.

Une cuillerée à soupe de margarine utilisée dans les pâtisseries contient 8-10 g de gras trans dépassant deux fois la dose admissible. Ne mangez pas les pâtisseries de supermarché, les pizzas surgelées, les fast-foods, les frites etc. – tous ces aliments contiennent des gras trans.

6 : Évitez les « plats préparés réfrigérés »

Dans la plupart des cas, les aliments préparés réfrigérés vendus en boîtes et/ou capables d’être conservés pendant de nombreux mois n’ont aucun bénéfice pour la santé. Les céréales sont une exception. Toutefois, leur utilisation dans une alimentation équilibrée est de plus en plus souvent remise en question.

Si vous voulez avoir un corps tonique et vous sentir en bonne santé, vous devriez arrêter de manger des produits de préparation rapide, des croustilles et des snacks, des sucreries et des biscuits, des boissons gazeuses et d’autres boissons sucrées. On pourrait écrire un livre complet sur les effets néfastes causés par chacun de ces produits.

7 : Éradiquez le sucre

À l’image de nos contemporains surpris par de vieux panneaux publicitaires dans lesquels les médecins vantent les bénéfices de fumer ou recommandent l’héroïne pour traiter la toux chez les enfants (Heroin était une ancienne marque de Bayer), nos descendants seront effrayés à la vue d’une bouteille de deux litres de Cola.

La liste des effets indésirables sur notre corps provoqués par la consommation régulière de sucre s’allonge chaque jour – diabète de type 2, obésité, différents types de cancer, maladie de Alzheimer, etc. N’attendez pas qu’il soit officiellement interdit, abandonnez le sucre de vous-même.

***

Les principales règles de l’alimentation pour créer un corps tonique est une limitation des glucides (à l’élimination totale de sucre sous toutes ses formes), une consommation suffisante de matières grasses (au moins 40 % de l’apport calorique total), une limitation des produits laitiers et une élimination de gras trans.

Références :

  1. New Answers About Carbs and Fat, The New York Times, source
  2. Genetics and epidemiology of adult-type hypolactasia, Sahi T., Scand J Gastroenterol Suppl, source
  3. Heroin, Wikipedia, source

Date de publication :

  • 3 octobre 2014
Partages 0

Ajouter un commentaire :