Testostérone : hormone du désir post image

Testostérone : hormone du désir

Pourquoi est-ce que la testostérone est plus faible chez les hommes mariés ? Est-il vrai que le taux d’hormone diminue avec l’âge ? Suppléments pour augmenter la testostérone.

L’hormone mâle la plus importante

La testostérone est considérée comme la principale hormone sexuelle masculine. Elle est responsable : 1) De la formation des caractères sexuels masculins; 2) Des fonctions sexuelles et érectiles. Il est à noter que la croissance des tissus musculaires aurait été impossible sans la testostérone.

Contrairement à l’idée reçue, la testostérone n’est pas liée à l’agressivité. Au contraire, les hommes ayant des tendances à l’agressivité possèdent un taux de cortisol élevé et un taux de testostérone bas, du fait que le cortisol, l’hormone du stress, diminue le taux de testostérone.

Testostérone et amour

Des études scientifiques datant du milieu des années 2000, montrent que le taux de testostérone chute chez les hommes amoureux(1). C’est apparemment un mécanisme instinctif de défense pour permettre l’accomplissement d’un couple stable et favoriser la naissance d’un enfant.

Il est intéressant de remarquer que la paternité et les soins prodigués à un bébé diminuent également temporairement(1) le taux de testostérone. 2 ou 3 ans après le début d’une relation amoureuse, le taux de cette hormone revient à la norme, permettant aux hommes de « faire de nouvelles conquêtes ».

Diminution du taux de testostérone avec l’âge

Dans l’article « Métabolisme après trente ans » nous avons souligné que le taux de testostérone chez les hommes diminue avec l’âge, mais cette diminution n’est pas aussi importante qu’on le pense généralement. La sécrétion de testostérone à l’âge de 35 ans est inférieure seulement de 5% à son taux à l’âge de 25 ans.

La diminution significative du taux de cette hormone commence à se faire sentir après quarante ans seulement, diminuant d’environ dix pour cent tous les cinq ans. À partir de 50 ans, le taux de testostérone chez les hommes ne compte plus que 60 % du taux de cette hormone à 25 ans(3).

Suppléments pour augmenter la testostérone

Avant de parler des suppléments pour augmenter le taux de testostérone, il serait préférable de privilégier la prise de vitamines dont le déficit réduit ce taux. En les incluant dans votre alimentation, vous pouvez non seulement augmenter la production de testostérone, mais également améliorer votre état de santé en général.

La déficience en zinc, en magnésium, en vitamine D est étroitement liée à la diminution de la sécrétion des hormones sexuelles mâles. Mais il est important de noter que l’apport de ces minéraux ne fait qu’équilibrer le taux de cette hormone. En soi, le zinc et le magnésium n’augmentent pas le taux de testostérone.

La quantité de micronutriments nécessaire

Un homme adulte a besoin quotidiennement de 10-20 mg de zinc, de 400-1000 UI de vitamine D et de 350 mg de magnésium. En outre, la consommation de 2 g de calcium par jour a un effet positif sur la testostérone, mais il est recommandé de prendre du calcium de manière cyclique(2).

La grande majorité des hommes dans le monde souffrent d’un déficit chronique de ces micronutriments. Par exemple, si vous avez une crampe au mollet très souvent, cela peut être le signe d’un manque de magnésium. Une immunité fragile et des ongles cassants sont le signe d’un manque de zinc.

Obésité et taux de testostérone

Le surpoids est l’un des facteurs les plus importants dans la baisse de la testostérone, puisque le tissu adipeux peut convertir les hormones sexuelles masculines en hormones sexuelles féminines. Plus un homme possède de graisse corporelle, moins de testostérone et plus d’œstrogène il est susceptible d’avoir(4).

Un taux élevé d’hormones femelles chez un homme aide à se débarrasser des acides gras libres du sang et les transformer dans des tissus adipeux, ce qui réduit le risque d’une thrombose. Mais il est évident que l’accumulation de la masse graisseuse augmente, et l’obésité est de type féminin.

Testostérone et activité physique

Moins un homme possède de graisse corporelle, moins de testostérone se transforme en œstrogènes : la perte de poids, sans équivoque, conduit à la normalisation du taux de testostérone. En outre, plus ce taux deviendra élevé, plus vite la graisse sera brûlée.

En ce qui concerne l’entraînement de force, il augmente significativement le taux de testostérone, puisque le corps a besoin d’hormones pour sa croissance et l’entretien musculaire. Mais ne craignez rien, un taux élevé de testostérone ne provoque pas de calvitie comme on le pensait auparavant.

***

L’élimination de la carence en micronutriments tels que le zinc et le magnésium est l’un des moyens les plus simples pour normaliser le taux de testostérone. En outre, la perte de poids et l’entraînement de force ont également un effet positif.

Références :

  1. Marazziti D, Canale D, “Hormonal changes when falling in love”, source
  2. Testosterone levels in athletes: effects of calcium supplementation, source
  3. Changes In The Steroidogenic Compartment Of The Testis, source
  4. Does weight loss improve semen quality and reproductive hormones? source

Date de publication :

  • 18 février 2013

Ajouter un commentaire :