Maigrir : version scientifique post image

Maigrir : version scientifique

Les dernières recherches sur le thème de la perte de poids. Tout sur les raisons pour lesquelles les gens grossissent même en réduisant considérablement la quantité de nourriture.

Pourquoi les gens grossissent ?

Les recherches publiées en mai 2014 dans The Journal of the American Medical Association réfute la thèse traditionnelle du problème d’obésité selon laquelle les gens prennent du poids quand ils  consomment plus d’énergie qu’ils n’en dépensent(1).

Une expérience menée sur des souris où un premier groupe a été nourri aux glucides avec un indice glycémique élevé, et un second – avec un faible indice glycémique, a démontré qu’avec un apport calorique égal et avec des niveaux identiques d’activité physique, le premier groupe a pris plus de 71 % de graisse par rapport au second(2).

Exercices pour perdre du poids

Lutter contre l’excès de poids par la suppression de l’apport calorique et l’augmentation de l’activité physique est comparable à essayer de baisser la fièvre d’un homme enrhumé en l’immergeant dans un bain d’eau froide. Les symptômes disparaissent, mais le problème persiste.

FitSeven a déjà écrit que la plupart des gens qui essaient de perdre du poids interprètent mal le lien entre la combustion des graisses et l’activité physique : en fait, ni les exercices d’aérobie, ni la course à pied, ni l’entraînement de force ne nécessitent une grande quantité d’énergie.

L’alimentation et les problèmes de métabolisme

Un certain nombre d’études scientifiques récentes montrent que plus le corps possède de graisse, plus le métabolisme énergétique est perturbé. Pour être plus précis, plus les calories sont stockées sous forme de graisse, moins l’énergie circule dans le système circulatoire(1).

Les cellules adipeuses « tirent » l’énergie des aliments, ne laissant pas de possibilité au corps d’utiliser cette énergie dans les processus métaboliques. En fin, cela se traduit par l’augmentation des réserves de graisse globales et la sensation constante de fatigue et de faim.

Facteurs influant sur la prise de poids

Plusieurs facteurs sont responsables du pourcentage d’énergie stockée par le corps sous forme de graisse et du pourcentage que le corps utilise pour les processus vitaux. Si cette valeur est supérieure à 50-60 %, même si vous mangez trop peu, le corps va d’abord saturer les cellules graisseuses.

Parmi les principaux facteurs qui influent sur cet indicateur, les scientifiques citent la prédisposition génétique, le niveau d’activité physique, la quantité et la qualité du sommeil et l’exposition quotidienne au stress. En outre, l’hormone insuline joue également un rôle important(3).

Le sucre et le développement du diabète

Le taux chroniquement élevé d’insuline indique que le corps reçoit constamment des signaux sur la disponibilité de l’énergie dans le système circulatoire. Le corps considère à tort que si le métabolisme n’a pas besoin des calories provenant des aliments, elles doivent être envoyées aux dépôts de graisse.

Depuis cette dernière décennie, les médecins et les nutritionnistes affirment que ce taux chroniquement élevé d’insuline peut être causé par un diabète de type 2, ainsi que par l’utilisation constante de produits contenant des glucides simples et des sucres(3).

Pourquoi le sucre est mauvais pour la santé ?

Apparemment, dans les années à venir, le degré des effets nocifs du sucre sur le corps sera sensiblement révisé. De plus en plus, les auteurs scientifiques comparent les entreprises de sucre aux fabricants de cigarettes et proposent de signaler sur l’emballage les maux et les dangers liés à la consommation de sucre.

Parmi les aliments les plus nocifs qui conduisent à l’excès de poids, même avec un apport calorique dans les normes, on peut nommer les boissons gazeuses et une grande variété d’aliments sucrés et snacks, ainsi que les aliments congelés, les jus « sains »  et les boissons pour sportifs.

Comment perdre du poids correctement ?

Au moins deux études scientifiques(3) ont confirmé sans ambiguïté la théorie selon laquelle l’exclusion de l’alimentation des glucides simples, des sucres et d’autres aliments à indice glycémique élevé conduit à une normalisation progressive du poids corporel.

Il est important de comprendre que, malgré le fait que le processus de perte de poids nécessite une technique d’entraînement particulière, le rejet de la mauvaise alimentation, de la suralimentation et de la normalisation du taux de sucre dans le sang par la pratique  régulière du jogging jouent un rôle beaucoup plus important.

***

C’est surprenant, mais l’affirmation que pour se débarrasser de l’excès de poids il est important non seulement de pratiquer des exercices « spécial minceur », mais aussi de bien manger, dormir suffisamment et ne pas subir de stress est encore inconnue pour beaucoup de gens.

Références :

  1. Increasing Adiposity — Consequence or Cause of Overeating?, source
  2. Effects of dietary glycaemic index on adiposity, source
  3. Always Hungry? Here’s Why, source

Date de publication :

  • 19 mai 2014
Partages 0

Ajouter un commentaire :