Perdre du ventre : Partie I post image

Perdre du ventre : Partie I

Première étape : se débarrasser de la graisse viscérale et du ventre bedonnant. La stratégie visant à rendre les séances d’entraînement plus efficaces, des conseils nutritionnels.

” Je suis en surpoids ” …

Dans l’article d’introduction FitSeven a expliqué que les graisses corporelles d’un homme adulte ne sont pas toutes de la même sorte. Cette graisse peut être classée en trois groupes différents : la graisse viscérale ; la graisse sous-cutanée ; la graisse déterminée par le sexe de la personne.

Chacun de ces types nécessite une stratégie de lutte particulière, et nous allons parler aujourd’hui des solutions pour se débarrasser de la graisse viscérale. Cet article sera utile à ceux qui ne cherchent pas simplement à « sculpter leurs abdominaux », mais qui sont vraiment en surpoids.

Qu’est-ce que la graisse viscérale ?

Très souvent, la cause de l’accumulation de graisse viscérale (interne) est banale : un mode de vie sédentaire et une alimentation riche en calories. La graisse viscérale est principalement stockée dans la cavité abdominale, ce qui a pour effet de pousser le ventre vers l’avant.

Les gens qui ont beaucoup de graisse viscérale souffrent généralement d’obésité avec toutes ses conséquences sur la santé : chez les hommes le taux de testostérone, la principale hormone sexuelle mâle, diminue, augmente le risque de maladies cardiovasculaires et autres.

Comment se débarrasser de la graisse viscérale ?

La perte de graisse viscérale change complètement un individu : son entourage remarque très vite qu’il a commencé à faire du sport, les améliorations sont évidentes. Un sentiment de légèreté apparaît, et l’intéressé se sent en forme.

Heureusement, il n’est pas si difficile de perdre du poids pour atteindre un taux de graisse corporelle de 15 %. Des valeurs supérieures à ce chiffre désignent un surpoids, et par nature, le corps cherche à s’en débarrasser dès que possible. Vous avez juste besoin de lui donner un petit coup de pouce.

Physiologie de la perte de graisse

Les réserves de graisse viscérale formées en l’absence d’effort physique se caractérisent par un faible nombre de capillaires. En fait, nous parlons d’un poids mort que le corps n’utilise pas pour son métabolisme énergétique. L’objectif des entraînements est alors de sensibiliser le corps à l’utilisation de ces réserves.

Sous l’effet des exercices d’aérobie exécutés avec une intensité moyenne, le flux sanguin augmente dans les tissus adipeux. Le corps commence à utiliser les graisses comme source d’énergie, ce qui conduit à une combustion progressive de la graisse. Au fil du temps, les résultats seront plus rapides.

Entraînement pour les personnes en surpoids

La course est fortement contre-indiquée chez les personnes de plus de 80 kg : d’une part, si vous ne savez pas courir correctement et atterrissez sur toute la surface du pied, vous créez une pression sur les genoux, ce qui peut conduire à un traumatisme ; d’autre part, vous dépassez certainement la fréquence cardiaque maximale.

L’entraînement dans la zone rouge (supérieur à 90 % de la FCM) pour les personnes non habituées peut conduire à des problèmes cardiaques ou même entraîner un arrêt cardiaque. Pour mesurer le rythme cardiaque pendant l’entraînement, utilisez un cardiofréquencemètre ou une ceinture cardio.

Courir pour perdre du poids

Lors du choix d’un exercice d’aérobie, n’oubliez pas de rester dans la zone de 60 à 80 % de la FCM. Pour les personnes sédentaires cela signifie généralement une marche rapide ou une séance de vélo elliptique. La course ou la natation accélèrent le rythme cardiaque encore plus, ce qui est contre-indiqué.

Faites 2 ou 4 séances d’entraînement par semaine d’une durée de 45 à 60 minutes. Un entraînement de force ou des exercices abdominaux ne vous aideront pas à perdre du poids. Si vous craignez de perdre vos muscles, faites un programme complet une fois par semaine, mais sans cardio.

Régime pour perdre du poids

À ce stade il est important de ne pas réduire fortement la quantité de la nourriture consommée, voire vous affamer. Il suffit de respecter vos besoins quotidiens en calories, renoncez-vous au fast-food et aux sucreries, augmentez la quantité d’aliments sains dans votre assiette et ne mangez pas trop.

N’oubliez pas que vous êtes au début du chemin qui mène à un corps mince et athlétique. Avant tout, vous devez apprendre à votre corps à perdre du poids. Des mesures radicales sont généralement décourageantes.

***

Il n’est pas très difficile de se débarrasser de la graisse viscérale et du ventre proéminent. Il suffit de contrôler ce que vous mangez, ainsi que d’effectuer des exercices cardio à faible intensité plusieurs fois par semaine. Le principal est de ne pas se hâter, et de se satisfaire de résultats progressifs.

Date de publication :

  • 14 janvier 2013

Ajouter un commentaire :